La GRL est une assurance de loyer impayé conçue par l'Etat pour garantir les risques locatifs (GRL).

100% des cotisations sont déductibles des revenus fonciers
Rappel immédiat !

ombre
Mieux q'une caution parentale, la garantie de l'Etat
Mieux q'une caution parentale, la garantie de l'Etat
Action logement | Assurance GRL

Accueil  - Actualités GRL  - GRL à Metz : le dispositif gagnant-gagnant

Actualités GRL

 

GRL à Metz : le dispositif gagnant-gagnant

GRL à Metz : le dispositif gagnant-gagnant

 
Malgré un démarrage plus lent que prévu depuis sa mise en place début 2010, l’assurance GRL s’est imposée auprès des mairies comme un outil privilégié pour la gestion des parcs locatifs social et privé de leur ville. Une preuve de plus avec la nouvelle initiative de la mairie de Metz.

En fin de semaine dernière, le Maire de Metz Dominique Gros, le président de l’APAGL Jean-Luc Berho et leurs partenaires locaux ont signé un accord de partenariat. Son objectif est de renforcer l’offre locative pour les ménages les plus modestes.

Diminuer le nombre de logements vacants

La ville de Metz s’engage à prendre en charge les primes d’assurance GRL des propriétaires qui remettront en location un logement vacant depuis plus d’un an. Par une telle mesure, la mairie entend rassurer des bailleurs inquiets de l’éventuelle instabilité financière de leurs locataires, et qui préféraient donc ne pas louer pour ne pas prendre le risque de subir des pertes locatives.

Une telle mesure devrait accroître l’offre locative sur le territoire de Metz. En effet, selon Isabelle Kaucic, adjointe au Maire en charge du logement « le taux de vacance à Metz est de l'ordre de 8 % selon les chiffres de l'INSEE, soit 5 000 logements sur toute la ville ». L’accroissement du parc locatif est un facteur essentiel dans le cadre de la politique d’attractivité qu’entend mettre en place la mairie auprès des jeunes ménages et des familles.

Priorité aux jeunes et aux familles modestes

Dans le cadre de ce plan, la mairie prendra en charge les primes d’assurance loyers impayés GRL des bailleurs qui accepteront de louer leurs biens à des jeunes (moins de 30ans) et des familles jugés prioritaires par les services municipaux.

Afin de financer ce plan, la ville de Metz a prévu une ligne de 27 500€ dans son budget 2012, pour un engagement total de 90 000€ sur 3 ans. De quoi couvrir les primes d’assurance GRL d’environ 150 baux (d’un loyer de 500€/mois).

Lundi 6 Février 2012
© Source assurance-grl.info

Vos commentaires

Faites-nous part de vos commentaires, ils seront publiés par la rédaction s'ils sont pertinents par rapport à l'article.

*

Pour recevoir confirmation de la publication de votre commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.


* Champ obligatoire

Articles connexes
 
 

Assurances loyers impayés : 25% de GRL

Assurance GRL : la prime passe de 2.50% à 3%

Location : de nouvelles règles

Face à la hausse des loyers impayés : la solution GRL